06/05/2017

Les sites de résiliation en ligne, aubaine ?

Les démarches à suivre pour résilier tout type d'abonnement ou de contrat restent souvent un mystère pour vous. Et très souvent, on panique à l'idée de devoir faire ces démarches. Pas d'inquiétude à avoir, il existe des sites de résiliation qui vous faciliteront la vie à bien des égards !  
 
En effet,  vous n'aurez plus à vous déplacer à La Poste. Vous pouvez faire ces démarches de chez vous et donc vous ne perdez pas de temps mais vous le gagnez de façon considérable et non négligeable. Sachez que la lettre est envoyée en courrier recommandé avec accusé de réception afin de garder une traçabilité de votre courrier.

carte de magasin.jpg
Un autre avantage très intéressant : les modèles gratuits de lettre de résiliation où figure très souvent l'adresse à laquelle vous devez envoyer votre résiliation. Téléchargez-les et faites un copier-coller sur votre logiciel de traitement de texte et d'y inscrire vos informations personnelles habituelles comme nom et prénom, adresse, émail. Ces sites fournissent également des résumés sur vos droits en cas de litige et vous trouverez les liens Internet des organismes à contacter si vous vous trouvez dans ce cas de figure.

En plus des abonnements Internet, télé et mobile, ces sites prennent aussi en charge vos abonnements magazine ou cinéma, vos abonnements pour la salle de sports ou le télépéage. Chaque abonnement a donc son modèle de lettre de résiliation. Sachez que le matériel fourni par votre opérateur mobile ou Internet est également pris en charge par le site de résiliation.  
 
En définitive, nous pouvons dire que les sites de résiliation en ligne sont fiables pour plusieurs raisons : l'accusé de réception qui permet de tracer votre courrier à tout moment et d'avoir un suivi par émail ou SMS, le paiement en ligne sécurisé par PayPal, Visa, Mastercard, puis le prix peu onéreux et acceptable. 

17:30 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

20/04/2017

Délais de reflexion lors d'une vente, comebien de temps?

Précisons d'emblée que le délai de réflexion existe pour vous protéger en tant que consommateur.
 
Ici, ce qui nous intéresse c'est le délai de réflexion pour une vente. L'engagement est important quand vous souhaitez faire un achat immobilier. Il s'agit donc d'un achat immobilier, d'un immeuble à construire ou bien d'un immeuble qui sert d'habitation et qui donc déjà bâti. Vous posséderez alors un contrat préliminaire ou une promesse de vente ou un compromis de vente.

delais reflexion.jpg


Généralement, on parle de délai de rétraction lorsqu'on évoque une vente. Vous pouvez bénéficier de ce délai de rétraction et vous avez 10 jours pour le faire, avant de vous engager définitivement. Vous envoyez votre délai de rétraction par lettre recommandée avec accusé de réception sans avoir véritablement de justificatifs à fournir.
Lorsqu'il n'y a pas eu de contrat préliminaire ou promesse ou compromis de vente, le projet de vente doit vous être notifié pour que le délai de réflexion prenne effet ; il est de 10 jours tout comme le délai de rétraction. Quand le délai expire, vous pourrez signer la vente. Il est plutôt conseillé de profiter de ce délai de réflexion plutôt que de défaire l'engagement.
 
Si vous changez d'avis et renoncez à la vente, vous avez un premier délai de 7 jours, délai qui précédait la signature finale de la promesse, du compromis ou de l'avant-contrat de vente. Ensuite, il y aura un délai de rétraction de 7 jours aussi, après signature.
 
Principalement, le délai de réflexion est de 17 jours au total, le minimum étant une semaine y compris le week-end. Prêtez attention à la promesse ou au compromis de vente où vous pouvez y voir inscrit le délai.

17:01 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

28/03/2017

Quelles démarches pour résilier un contrat avec son opérateur ?

Pour diverses raisons il arrive souvent aux consommateurs de devoir résilier leurs contrats téléphonique ou bien internet, chez leur opérateur. Il peut s’agir  d'une intention d’en reprendre un nouveau, qui propose des offres plus intéressantes, ou bien d’une délocalisation, d’un décès et bien d’autres raisons possibles. 

Etant donné que dans la plupart des cas, les clients sont liés par des contrats d’abonnements de 12 ou 24 mois. Cela devient indispensable de mettre un terme à son contrat, en respectant les conditions de vente de ce dernier.

operateur telephonique.jpg

Quelles sont les conditions de résiliation de son contrat ?
 
Elles sont diverses par rapport à la législation en cours, au secteur d’activité ,au contenu du contrat signé au moment de sa souscription et bien d’autres choses encore, comme le modèle de lettre de résiliation comportant les textes de loi, une lettre recommandée, et les références de son contrat.

Il se peut aussi que l’organisme demande d’autres pièces justificatives, comme une copie photocopiée de l’engagement de l’abonnement, une copie de la pièce d’identité, un document confirmant votre changement de domicile.

telephone.png


La loi Châtel,  n° 2008-3 du 3 janvier 2008, protège les consommateurs et les aide pour pouvoir résilier leurs contrats dans les meilleurs conditions face à un opérateur qui lui ne souhaite pas le faire.Malgré la résiliation de son abonnement, il est tout à fait possible de conserver son numéro de portable, car sinon on perdrait de nombreux contacts. Pour cela le nouvel opérateur va procéder à ce que l'on nome la portabilité.

Cette méthode consiste à transférer de l'ancien opérateur au nouveau,  son numéro, Cela n'est pas très long et demande au plus deux jours.Il faut rappeler que en cas de résiliation durant la période du contrat, le consommateur reste redevable des sommes restantes  à payer à l'ancien opérateur et ce,  jusqu'à la fin de son abonnement.

16:58 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)